VMC simple flux : « autoréglable » ou « hygroréglable » ?

Partagez cet article

Solution simple et accessible pour ventiler correctement une habitation et garantir un air sain à toute la famille, la VMC simple flux continue à être plébiscitée par de nombreux français. Mais quel modèle choisir ? Coup de projecteur sur les deux grandes familles d’installation.


 

sauter1_bouche4

 

Economique, facile à installer et facile à vivre… La VMC simple flux a de nombreux avantages pour ceux qui cherchent un système de ventilation efficace sans pour autant souhaiter investir dans un modèle à double flux, plus perfectionné et plus onéreux. Son fonctionnement est très simple et repose essentiellement sur un extracteur électrique qui collecte l’air vicié des pièces humides via un réseau de bouches d’aspiration pour l’évacuer ensuite vers l’extérieur via des gaines et une sortie généralement en toiture. La dépression générée provoque une entrée d’air neuf grâce aux bouches d’entrée d’air situées au dessus des fenêtres des pièces de vie.
 
Sous cette appellation unique de VMC « simple flux » se cachent en fait deux typologies d’installations qui présentent des différences non négligeables en termes de performances et de procédés de régulation : les VMC autoréglables et les VMC hygroréglables.

 

Autoréglable : qu’est-ce que c’est?
 
Dans une installation autoréglable les entrées d’air comme les bouches d’extractions s’adaptent à la pression dans les pièces afin de garantir un débit constant, réglé une fois pour toute. C’est la solution la moins chère du marché et elle se révèle efficace mais son fonctionnement continu quel que soit le temps ou le niveau d’humidité ambiante peut être problématique dans les régions aux températures rigoureuses. En effet, en amenant en permanence de l’air neuf de l’extérieur, la VMC autoréglable fait baisser la température ambiante, incitant ainsi à pousser le chauffage, avec un surcroît de consommation énergétique à la clé.

 

VMC Hygroréglable : qu’est-ce que c’est?
 
Proches parentes des VMC autoréglables, les VMC hygroréglables présentent cependant une particularité importante car elles peuvent adapter leur puissance d’aspiration en fonction du taux d’humidité. En clair : quand vous prenez votre douche, les bouches d’aspiration s’ouvrent en grand pour évacuer l’humidité. En revanche, lorsque vous êtes en week-end, elles se mettent en position semi-fermée pour limiter le renouvellement d’air qui risquerait de refroidir l’habitation. Un peu plus chères à l’achat, elles se révèlent plus performantes que leurs cousines autoréglables lors des pics d’humidité et surtout plus économique à l’usage car son moteur ne tourne pas pour rien…

 

Découvrez les VMC Simple Flux Sauter


- VMC Hygroréglable Gauli
- VMC Autoréglable Nesla Kit
- VMC Autoréglable Nesla Caisson Extra Plat

Je vis mon confort au quotidien | 1 avr 16 - 18H54

Posté par Amélie @ Sauter

Partagez cet article
Commentaires
Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*

*